En 2014, Google annonçait que la sécurité sur Internet était l'une de ses plus grandes priorités. L'article met en avant l'utilisation du protocole HTTPS et dévoile qu'un site sécurisé bénéficie désormais d'un léger avantage en terme de référencement naturel. Avantage qui, au fil des années, pourrait devenir de plus en plus important.

Depuis 2017, plusieurs navigateurs comme Google Chrome / Mozilla Firefox indiquent d'une façon plus claire et visible que le site consulté n'est pas sécurisé. Du simple avertissement visuel à la mention 'Non sécurisé' lors de la présence d'un champ de type 'mot-de-passe' sur la page, les mises à jour se suivent et rendent le manque de sécurité d'un site de plus en plus flagrant. 

Le HTTPS indispensable pour tous ?

Oui et non. Pour un site E-commerce, cette sécurité a un sens. Nous parlons d'un espace où de nombreuses données circulent. Adresse mail, mot-de-passe, informations personnelles, données bancaires ... Tout site E-commerce regorge de données sensibles qu'il est impératif de protéger. Ce qui n'est - par exemple - pas le cas sur d'autres types de sites tels que les blogs ou sites à caractère informatif.

Des retours récents sur le HTTPS

Alexandre Pulby, co-fondateur de la société WOSS dispose d'une dizaine de sites sur la plateforme 42Stores. Après avoir passé l'intégralité de ses sites en HTTPS, il témoigne des effets et changements constatés sur les premiers échantillons de données reçus. 

woss-logo.jpg

Témoignage : Alexandre de Woss, retours SEO sur le HTTPS

Bonjour Alexandre, pouvez-vous nous présenter vous et votre activité ?

Bien sûr, je suis webmaster/webmarketer et co-gérant de la société Woss. Nous faisons principalement de la vente en ligne depuis nos propres sites internet, à l’heure actuelle nous en avons une quinzaine au total et nous couvrons diverses thématiques de niche dans le domaine bricolage / maison.

Depuis combien vendez-vous en ligne, d'où vous vient cette motivation?

La société existe depuis 3 ans, mais elle est issue de la fusion de deux sociétés plus anciennes : Storesonline et Trois Cent Un. L’idée de départ était de créer une seule et même structure à partir de nos métiers respectifs : l’achat / revente pour Storesonline, et la visibilité sur internet pour Trois Cent Un. L’association qui en résulte donne une entreprise de vente en ligne indépendante techniquement, nous créons nous-mêmes nos sites avec 42Stores et nous gérons tout l’aspect marketing.

Quelle a été votre stratégie pour vous faire connaître en ligne ?

Nous travaillons essentiellement sur 2 axes : SEO et SEM. Pour le SEO, il n’y a pas de recette miracle, il faut plaire à Google, travailler ses contenus et se faire connaître (on pourrait en parler des heures, mais ce n’est pas le sujet !). Concernant le SEM, nous travaillons en grande partie avec Google Adwords, en se fixant des objectifs de rentabilité par campagne lancée, en faisant en sorte de les atteindre et de les maintenir par la suite !

Quel est votre avis sur le passage au protocole HTTPS pour vos sites ?

Nous avons commencé par migrer 3 sites  en suivant assidûment leur évolution dans les SERPS pendant 2 mois ; dans un premier temps, il n’y a pas eu pas d’impact négatif « direct » sur le positionnement général ; nous avons même constaté par la suite une évolution, qui a pris son ampleur début janvier. Nous avons donc décidé de passer tous les sites en https, tout s’est fait relativement facilement (merci à l’équipe de 42Stores !) et jusqu’à aujourd’hui, nous ne voyons que du bien dans cette « migration », avec des avancées significatives en terme de positionnement sur des mots clés qui jusqu’alors avaient tendance à stagner… Je n’affirmerai pas que c’est lié à 100% au passage en https car rien n’est écrit dans le marbre avec Google, mais en tout cas, il y a une drôle de coïncidence…

Pouvez-vous nous communiquer quelques détails ?

Ah non là on entre dans le secret défense ! :-) 

A mon sens, ceux qui se posent la question du passage en https peuvent le faire « les yeux fermés » ; les redirections mises en place par 42Stores sont propres et Google assimile très vite les nouvelles URL’s sans faire chuter le site dans ses résultats.

Avez-vous des conseils à donner pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure du e-commerce ?

Soyez patients, ne mettez pas trop de budgets dans la création du site et concentrez-vous sur les descriptions de vos produits (textes et photos inclus), la visibilité - en commençant avec une campagne Adwords ciblée sur quelques produits « stars » par exemple, et vérifiez régulièrement votre rentabilité en vous fixant des objectifs atteignables les premiers mois.

Nous remercions Alexandre pour ce retour basé sur un échantillon d'une dizaine de site chez 42Stores. Si votre site n'est pas encore passé au protocole HTTPS, nous vous invitons vivement à vous rendre sur la boutique pour prendre connaissance des modifications et tarifs.