Fin mai, annoncé par un simple tweet de Matt Cutts, Google a mis à jour son algorithme Panda en sa version 4.0.

Une fois de plus, les sites internet du monde entier ont subi des modifications dans leurs classements sur les pages de résultats de Google. Après quelques jours de turbulences, la situation s'est stabilisée révélant de belles progressions mais aussi des chutes dans les résultats. Par exemple, Ebay aurait connu une très forte baisse de son référencement lié à Panda 4.0 mais les pénalités seraient dues en partie à l’abandon récent de l'utilisation des Google Adwords !

Nous vous laissons découvrir les sites pour qui cela a été une belle opportunité et puis dessous ceux qui ont eu moins de chance... Voici donc la liste des sites français pour qui la nouvelle version de Panda a été bénéfique :

les progressions suite à Panda 4

Et voici ceux qui ont été pénalisés :

les baisses suite à Panda 4

Concrètement, c’est quoi les mises à jour de Panda 4.0 ?

Avec Panda 4, Google améliore encore sa capacité à détecter les sites proposant un contenu de qualité... Il est donc primordial, plus que jamais, d'avoir des contenus de qualité (pertinence, lexique, orthographe...), et uniques ! En d'autres termes, des contenus intéressants pour les visiteurs, mais surtout pas sur-optimisés pour le référencement : bannissez les listes de mots clés.

Par ailleurs, plus encore que d'avoir du contenu de qualité, il faut en produire régulièrement. Attention, se contenter de modifier voire même de réécrire complètement ses descriptions produits ne suffit pas, Google veut du contenu neuf. Pour cela, l'idéal est de tenir un blog associé à votre site marchant, ce que 42stores vous permet de faire très facilement, et depuis toujours !

D'autre part, comme dit précédemment, il est très important que votre contenu soit unique. Sinon, c'est ce qu'on appelle couramment le "duplicate content", et ceci est pénalisé par Google. Il faut donc éviter à tout prix de copier coller des textes ou des images - eh oui, les images aussi - provenant d'autres sites, y compris les descriptions produits de vos fournisseurs par exemple. Il faut préférer réécrire ses descriptions produits et prendre ses propres photos, c'est du travail, mais c'est payant.
Plus difficile, il ne faut pas que d'autres sites reprennent vos contenus : en cas de plagiat, vous pouvez contacter le site qui vous copie, si besoin avec une lettre avec AR, pour demander le retrait de ce contenu ; en cas de refus, vous pouvez aussi utiliser le formulaire en ligne mis à disposition par Google pour le notifier de ce plagiat. Attention également aux comparateurs de prix et marketplaces, si vous voulez y afficher vos produits, vous risquez également d'être pénalisé pour duplicate content. Pour ces derniers, vous pouvez ne leur fournir que les descriptions courtes de vos produits pour limiter le contenu dupliqué, ou réécrire vos descriptions spécifiquement pour eux...

Le duplicate content concerne aussi les contenus au sein de votre site, il faut veiller à ce qu'ils soient uniques : les titres et descriptions, mais aussi le contenu de vos balises "title" et "meta description". Pour éviter le contenu dupliqué en interne, il peut aussi être utile d'exclure certaines pages de l'indexation de Google. Pour cela, vous pouvez modifier votre fichier robots.txt ainsi que les balises "meta robots" de chaque page, mais nous les avons déjà optimisés pour vous !

J’espère que cet article saura vous éclairer modestement, pour aller plus loin et faire appel à un professionnel, 42stores vous invite à contacter l’agence de référencement Powertrafic, experts dans ce domaine.